L'Envie de Grégory ...
On ne le sait pas encore en ce début d'émission, mais ce 8ème prime-time sera marqué par une euphorie collective et par le talent de Grégory et Hoda qui nous offriront un instant tout en puissance et en communion.
Pleins feux sur deux élèves déjà artistes !

Toutefois à cette heure, place à Laissez-Moi Danser qui marque de facto le lever de rideau de ce rendez-vous incontournable du vendredi soir.

 

Attendu avec impatience par les téléspectateurs fidèles au télé-crochet, mais aussi et surtout par les élèves, le TOP 5 révèle les 5 meilleurs de la promotion selon le corps professoral.
Cette semaine, Greg est annoncé à la 2ème place.

 

"Les professeurs reconnaissent le talent de Grégory, mais aimeraient le voir prendre plus de risques".
Il a entendu le message, c'est sûr!

 

Les élèves entrent maintenant en scène en collégiale.


Et, ho surprise... kilts, carreaux et cornemuses pour reprendre le titre déjanté des Bratisla Boys : Stach Stach !
Un tableau qui laisse toute la place à un brin de folie et de bonne humeur qui ne doivent en rien déranger notre élève, dont le tempérament plaisantin a maintes fois fait mouche au Château.

 

On imagine que loin de la performance vocale, Greg a lâché la pression et partagé un délire entre potes.
Même en jupette écossaise, on est sous le charme !

 

Et bien que les paroles soient incompréhensibles et la chorégraphie arrivée d'on ne sait où, la gène, les élèves l'ont oubliée ce soir et c'est tant mieux !

Puis c'est l'heure de La Revanche Des Professeurs, qui ne pouvaient rester sans voix après avoir été gentiment chahutés par les élèves lors du précédent prime.
Directeur et professeurs sont alors au centre de la scène pour parodier le célèbre Un Autre Monde de Téléphone.
Les rôles sont inversés et les élèves sont quelques minutes spectateurs.

Décidément, c'est un vent de folie qui souffle sur le studio de la Plaine Saint-Denis ce soir.

 

 

Et parmi les attaques taquines destinées à nos 18 "cancres", on a envie de retenir "Grégory à l'Olympia" lancé par isabelle Charles.

Elle ne croit pas si vrai dire... peut-être une prémonition... bientôt une réalité loin de la boutade d'un soir !


On aime aussi l'humour de Matthieu Gonnet en représailles à l'instigateur du Rap des Élèves.
Tout en rap lui aussi, "Yo Yo Yo. Oui c'est maintenant le tour d'Harlem, mon poto qui refoule du goulot et qui est coiffé com'Obispo. Si moi y a qu'mon piano qui m'fait rigoler, toi c'est com' un sac que t'es toujours habillé. Et si tu n'as pas un tif, je suis com' tout le monde, j'te kiffe".

 

Les élèves sont hilares et le public enflammé.

Retour au calme à présent... pas évident !


Nikos Aliagas annonce le duo réunissant Hoda et Grégory, deux élèves qui dominent le classement depuis le début de l'aventure.


Ce soir, ils chantent L'Envie accompagnés de choristes qui sublimeront une prestation déjà parfaite.
En effet, dès les premières notes, les regards sont droits, investis.
Nos pseudo-apprentis sont empreints d'une force qu'ils échangent et partagent ... couplet après couplet ... et qui transparait plus encore sur les refrains.

 

Une autre version de ce titre phare de Johnny Hallyday qu'Hoda et Greg interprètent sans jamais copier le monstre sacré de la chanson française.

 

 

Il y a là tant de conviction, de détermination et d'envie... de chanter. Les amis ont la rage, sans toutefois chercher à dominer l'autre, juste se surpasser soi-même.
À l'évidence, ces deux-là iront loin dans l'aventure, et sans doute même au-delà.

 

Et puis cette étreinte à la fin de la musique, après un dernier regard vers la caméra, un arrêt sur image que nous avons encore tous en tête aujourd'hui.

Le talent n'attend pas le nombre des années.

 

L'envie, elle était en Toi ce soir... elle est en nous aussi. Celle d'assister à ton ascension et d'exprimer déjà notre fan attitude.