La dernière ...
Metz, le 26 juin 2006

Je rentre à l'instant de mon premier concert...

La tête dans les nuages... Le coeur empli de joie et d'émotions ! J'ai du mal à trouver les mots pour décrire cette soirée qui s'est passée comme dans un rêve !

Grégory a été époustouflant, généreux ! Quelle énergie... Je connaissais le déroulement du concert, mais j'ai redécouvert les chansons, et j'ai retrouvé aussi toute la simplicité de Grégory dans ses paroles envers nous, dans sa relation avec les musiciens, et dans sa gestion du spectacle !

Il a vraiment tout donné pour cette dernière... jusqu'à ce cadeau si précieux : Ce SOS ...

J'ai du mal à retrouver les mots qu'il a employé pour nous l'annoncer. Je crois me souvenir qu'il l'a présentée comme la chanson ayant permis la rencontre entre lui et nous... D'ailleurs, il nous a demandé de la chanter avec lui !


Elle est passée comme un rêve. Je crois que personne n'osait plus respirer. Nous étions suspendus aux notes qu'il chantait, à l'émotion qui les accompagnait. Les larmes partagées des spectateurs et de Grégory, je crois, étaient le symbole de l'osmose entre l'artiste et son public ! Une vraie communion entre lui et nous, l'espace de trois minutes...

Elle n'était pas prévue pourtant cette chanson. Grégory nous a dit qu'il ne l'avait pas répétée...

Mais elle est devenue sienne, maintenant... et un peu la nôtre aussi, grâce à lui


À plusieurs reprises, Grégory a remercié le public, nous faisant part du "cafard" qu'il ressentait à vivre ce dernier concert... Mais c'est nous qui le remercions... et lui donnons rendez-vous sur la prochaine tournée...


GEF, le 27 juin 2006