"Un ange est venu mettre le feu au lac"
Lausanne, le 23 mai 2006

Alors à mon tour de me lancer dans un compte-rendu enflammé, je crois que c'est le mot !!

Ce concert de Lausanne était le 3e auquel j'assistais et je peux vous dire que c'était le plus beau de tous ! Je ne mens pas, tout y était, l'ambiance de folie (frôlant parfois l'hystérie !), le public déchaîné et debout les 3/4 du concert et surtout un artiste au comble de son talent !!

Grégory a été magistral, au sommet de son art, il a transpiré la musique et emmené tout un public avec lui dans un vent de folie !
Il a, comme qui dirait, mis le feu au lac Léman et au théâtre de Beaulieu.

Le concert a démarré sur le coup des 20h20 par « Je deviens moi ».
Le public était plutôt "timide" au départ, mais dès le 2e titre tout le monde s'est levé, a applaudi puis acclamé l'artiste.
Des mains en l'air, des pancartes brandies de partout, des roses rouges et des briquets qui se balancent au rythme de la musique, ce sont ces images qui vont me rester en mémoire !
L'hymne des Grégoryens a été entonné à plusieurs reprises, avant et pendant le spectacle et même les musiciens ont joué le jeu !! 
Et le refrain "Il est vraiment, il est vraiment, il est vraiment phénoménal" a résonné plusieurs fois dans la salle. C'était le mot juste pour décrire Grégory ce soir et il a apprécié semble-t-il ! 

Les titres se sont enchaînés, entre quelques grégonneries maison dont Grégory est maintenant un spécialiste. J'ai ressenti une plus grande complicité encore que lors des premiers concerts entre les musiciens et Grégory.
Grégory est devenu, lui, un grand et humble artiste, un ange à la voix d'or.
D'un bout à l'autre de la scène, il sait par un clin d'œil, un regard, une expression, vous transmettre ce petit quelque chose, cette force venue d'on ne sait où.

Toujours des frissons sur « Nos fiançailles » et « Je t'écris ». Ces 2 titres sont magiques et chantés par Grégory sur scène, ils revêtent une sensibilité unique qui vous fiche la chair de poule à chaque fois !

Petite anecdote très sympa, Grégory nous a dit avoir goûté au chocolat suisse en arrivant et il a apprécié semble-t-il ! Attention à la crise de foie tout de même !! 

J'ai eu l'occasion de faire la connaissance de personnes autour de moi qui ne connaissaient pas vraiment Grégory et qui étaient présentes par curiosité je dirais. Et bien quand les lumières se sont rallumées, elles étaient éblouies par tant de talent et d'humanité ! Encore des personnes conquises par ce grand artiste ! 

Voilà, à chaud c'est ce que j'ai ressenti et que je peux vous transmettre de cette soirée magnifique.

La suite c'est pour demain du côté d'Annecy ! Le public suisse vous transmet le flambeau, on compte sur vous pour mettre le feu à votre lac !!

Bises et bonne et douce nuit... moi je ne suis pas prête de trouver le sommeil...


Laurence (laurencer), le 23 mai 2006